SUPER SNIPER HET

 

Voici le SUPER SNIPER HET (High End Technology) http://www.highendrc.com/

 

 

Il s'agit donc d'un jet à turbine électrique ( EDF), le fuselage est en fibre polyester et les ailes sont coffrées et entoilées.

Ce modèle est particulièrement rapide dans son évolution et le montage du kit demande une certaine rigueur et pas mal d'adaptations suivant l'équipement utilisé.

Il ne s'adresse donc pas aux débutants !

Néanmoins il ne faut jamais se décourager.

 Quand on aborde ce genre de kit, il ne faut rien laisser au hasard et chaque détail a son importance.

Tout d'abord, il faut établir un cahier des charges, suivant le terrain que l'on dispose pour faire évoluer son avion ...

Par exemple dans le cas du super sniper, celui ci a besoin d'une piste en herbe assez bien tondue pour atterrir.

Et plus l'avion sera lourd et plus il faudra une piste rase et propre.

Si vous disposez d'un gazon façon terrain de golf, alors là tout est permis dans le choix de la motorisation.

On peut y mettre un train d'atterrissage, mais sur un avion de cette taille ça a tendance à l'alourdir et puis les turbines électriques n'apprécient guère les gravillons au décollage...

Bref dans mon cas, j'ai retenu la configuration la plus légère possible.

 Le décollage s'effectue à l'aide d'une catapulte avec rampe de lancement. ( cataplulte à fabriquer soi-même grâce à l'excellent site bungymania :http://www.bungymania.com/tirbungy/index.html)

Pour l'atterrissage une piste sommairement tondue suffit.

Ce genre de jet peut paraître simple à assembler mais les imperfections à rattraper sont nombreuses et chaque étape doit être soignée au maximum.

Les collages des ailes et divers éléments ne doivent comporter aucun défaut, ne pas lésiner sur la colle, ça n'est pas une plume et on est pas à quelques grammes de colle en plus.

En clair il faut faire dans le robuste !

La géométrie doit être respectée au millimètre prés, les gouvernes doivent se montrer à la fois souples et exemptes du moindre jeu...d'ailleurs c'est un point important à vérifier avant chaque vol.

Même le montage d'une turbine demande de la rigueur et il ne faut pas hésiter à faire plusieurs montage à blanc, afin de centrer le rotor correctement.

D'autre part, ce jet est très étroit où la place est comptée.

 Avant d'acheter les batteries je conseils de faire un bilan des masses, une fois que toute l'électronique est en place.

Il faut bien simuler cette répartition des masses et calculer la place disponible pour les batteries...

Le centrage et l'équilibre général de l'avion doivent être respectées au plus précis, c'est valable pour tout les jets en général.

Sur le terrain il faut prendre le temps d'installer la catapulte, vérifier son "bon" fonctionnement avant d'y mettre l'avion etc....

Ensuite c'est du pur bonheur, les trajectoires sont tendues à souhait, cet avion se montre finalement très stable en regard de sa taille !

Un vent de 40/50 km/h ne l'effraie pas, alors que la plupart des avions même thermiques seront cloués au sol dans les mêmes conditions.

Pour vous donner une idée de sa puissance, le vol en palier s'effectue à 30% de la puissance, ce qui correspond déjà à la vitesse maxi d'un trainer.

Entre 40 et 60% des gaz il est possible d'entamer des boucles de beau diamètre, une configuration légère permet aussi de faire un peu de voltige à basse altitude sans trop de frayeur...

Malgré l'absence de volet de dérive, on peut même faire un "simili " tonneau à facettes ! (l'inertie du modèle le permet)

Le vol dos est très facile à maintenir, les boucles et retournement peuvent être à perte de vue à pleine puissance.

 

Pour l'atterrissage il faut prévoir une longue approche, le super sniper a une bonne finesse et il a tendance à allonger énormément !

Pour être tranquille, prévoir environ 200 mètres de champs libre.

Avec l'habitude on peut se permettre de couper la turbine lors du dernier virage, seulement une turbine arrêtée modifie le comportement du jet...le décrochage devient plus dur à cerner.

Il faut se méfier et remettre un filet de gaz sur les derniers mètres avant l'attéro.

Toujours une part de stress dans un vol, mais c'est tellement grisant ce genre d'engin !

La fiche technique :

 Envergure : 86 cm

Longueur : 90 cm

Turbine : het 6904

moteur : typhonn het 2W 4600kv

controlleur : pro-tronik 60A opto

ubec 3A pour l'alimentation réception

récepteur : futaba 147

batterie : 2 batteries de 1500 mah en 3S monté en // polypro hvhd

poids final en ordre de vol : 1040 grammes

poussée maxi en statique avec timing low : 860 grammes

conso maxi : 54 ampéres

diamétre de sortie de la tuyére : 47 mm

testé au radar bushnell à 185 km/H aprés un léger badin.

environ 160 km/H en palier.

VOICI UNE VIDEO :

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×